Que ce soit pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés en ce début d’année, ou pour accomplir vos tâches quotidiennes les plus rébarbatives, il est indispensable de pouvoir maintenir sur le long terme votre motivation. C’est elle qui vous poussera à l’action et vous permettra d’accomplir vos projets. Mais il suffit parfois de peu de choses pour que la machine s’enraye, et il devient alors si facile de tout laisser tomber. Pourtant, quelques stratégies très simples à appliquer vous aideront à vous remotiver… pour que cette année soit aussi bonne que vous l’espérez !

Le cercle vertueux Motivation-Action-Réussite

C’est le scénario idéal, dont tout le monde rêve. Vous êtes motivé, prêt à soulever des montagnes. Votre motivation est une source inépuisable d’énergie positive. Les efforts ne vous pèsent pas (ce qui ne veut pas dire que vous ne fournissez pas d’effort ;-) ). Vous passez naturellement à l’action et avant même que vous ayez pu vous en rendre compte, vous atteignez le résultat que vous vous étiez fixé. Cette réussite vous fait prendre davantage confiance en vous, vous redonne de l’énergie et vous fait attaquer la suite de votre projet (ou le projet suivant) avec une motivation regonflée à bloc !

Le cercle vertueux Motivation - Action - Réussite

Le cercle vicieux Démotivation-Inaction-Echec

Celui-ci, on ne le connaît que trop bien. Pas l’envie, pas le temps, pas le courage, pas la peine… Tout un tas de petites pensées négatives qui font qu’on abandonne avant même d’avoir commencé. Et s’il n’y a plus de motivation, pourquoi perdre son temps et son énergie à agir ? Donc on ne fait pas. Et forcément, il n’y a pas de miracle : sans action, pas de résultat ! On encaisse l’échec, et on repart… avec des doutes, qui mineront lentement notre moral.

Comment retrouver une dynamique positive en 3 étapes

1. Rendez vos motivations concrètes

Ne vous contentez pas de vous “sentir motivé”. Identifiez clairement vos motivations. Quand cette sensation disparaîtra (avec le temps ou lorsqu’il vous faudra fournir un effort important), ce sont ces raisons qui feront remonter votre énergie et votre capacité à agir. Voici quelques méthodes qui vous aideront à ancrer vos motivations dans la réalité :

  • Visualisez le résultat atteint. N’hésitez pas à idéaliser le tableau. Vous n’en serez que plus motivé.
  • Décrivez les sensations que vous ressentirez une fois le résultat atteint.
  • Ecrivez les raisons qui vous poussent à vouloir atteindre ce but (vos valeurs).

2. Agissez avec stratégie

Si vous n’êtes pas plus motivé que ça, vous êtes très proche du cercle vicieux Démotivation-Inaction-Echec. Alors, commencez petit ! Mieux vaut avancer plus lentement, mais sur des bases solides, que de foncer dans le mur la tête la première. Ciblez l’action qui vous demandera le minimum d’effort pour un maximum de résultat. Si par exemple, vous avez décidé de faire du rangement, commencez par aller mettre ce gros carton vide à la poubelle, plutôt que de vous attaquer à la pile de papier qui grossit depuis 6 mois. Ca ne vous prendra que 2 minutes, mais vous aurez dégagé une surface bien plus importante !

Au contraire, si vous êtes ultra-motivé, il y a de fortes chances que vous connaissiez par la suite de petites baisses de régime (ou alors, vous êtes dans le cercle vertueux parfait, félicitations !). Il peut alors être intéressant de commencer par le plus gros morceau, pendant que vous avez l’énergie suffisante pour vous y attaquer avec confiance. Pour reprendre l’exemple du rangement, vous pouvez décider de consacrer 2 heures d’affilée au tri de cette fameuse pile de papiers.

Dans tous les cas, visez un résultat :

  • suffisamment ambitieux pour qu’il vous apporte satisfaction
  • suffisamment raisonnable pour que vous puissiez l’atteindre

3. Célébrez votre réussite

C’est un élément important de la motivation. Surtout, ne commettez pas l’erreur de rempiler directement sur un autre projet, à peine votre objectif atteint. Prenez le temps de réaliser ce que vous venez d’accomplir. Fêtez votre réussite, et partagez-la ! Parce que vos proches ont pu être mis de côté pendant que vous vous concentriez sur votre grand projet, et que votre réussite récompense aussi leurs sacrifices. Ou tout simplement parce que vous êtes content d’être venu à bout d’une corvée, et qu’un peu de positif fait du bien à tout le monde.

Attention tout de même à garder une certaine proportion entre votre récompense et la difficulté de la tâche accomplie. Vous n’allez peut-être pas vous offrir une semaine de vacances au soleil parce que vous avez fini la vaisselle ;-)

Et concrètement…

La prochaine fois que vous avez quelque chose à faire, mais que vous n’arrivez pas à vous y mettre :

  • Répondez à la question “Quels sont les bénéfices à faire… ?”
  • Si vous ne trouvez pas de bonne raison, répondez à la question “Quels sont les risques à ne pas faire… ?” (Si vous ne trouvez pas non plus de risque à ne pas faire, alors décidez une fois pour toutes de ne pas faire !)
  • Agissez, tout de suite ! Même si vous n’y passez que 5 minutes.
  • Admirez le résultat et accordez-vous une récompense adaptée