Si vous avez lu les deux premiers articles de cette série (si vous ne les avez pas encore lus, commencez ici), vous aurez sûrement réalisé que manquer de temps était signe de nombreuses opportunités (ce qui est plutôt une bonne chose), et que le problème du temps était surtout une question de choix (une bonne chose aussi puisque vous avez finalement toutes les cartes en main).

Tout l’enjeu d’une bonne journée (semaine, mois, année, ça marche aussi) est de bien choisir ce que vous allez faire, parmi tout ce que vous pouvez faire, et ensuite de respecter ces choix.

(suite…)